Peux-tu te présenter, nom, prénom et âge ? Que fais-tu dans la vie ?

Bonjour, je m’appelle Ludivine Pelloquin, j’ai 20 ans et je suis étudiante en troisième année, en licence de droit à Quimper.

Depuis quand tu es licencié au Hb sud 29 ?

Je suis licenciée au Hb Sud 29 depuis 4 ans.

Pourquoi avoir choisi le Hb sud 29 ?

J’étais à la section sportive scolaire de hand au lycée Pierre Guéguin donc à Concarneau. Je jouais en départemental à l’époque, et j’ai reçu une proposition par Eric Guével afin d’intégrer le collectif des seniors filles (niveau régional).

Peux-tu nous parler de ton parcours en tant que joueur ?

J’avais débuté le hand en classe de 5ème mais je me suis fracturée le coude. J’ai repris le hand en classe de 3ème, ce qui est relativement « tard ». J’ai joué pendant 3 ans en départemental en seniors filles à Châteauneuf-du-Faou, puis avec l’impulsion de la section je suis arrivée au Handball Sud 29 en classe de terminale.

Quelle équipe encadres-tu ?

J’encadre les -13 filles.

Depuis quand et dans quel contexte as-tu commencé à encadrer une équipe ?

J’ai commencé à encadrer une équipe en début de saison (donc septembre 2019). Il manquait du monde pour encadrer, n’étant plus à Brest mais à Quimper en études et sous l’impulsion de Lysiane, je me suis dit pourquoi pas !

Qu’est ce qui te plaît dans le fait de coacher, entraîner une équipe ?

Je ne cache pas qu’au début j’appréhendais. Mais j’ai été agréablement surprise. Ce qui me plaît c’est de voir l’évolution des filles tout au long de la saison. Je prends beaucoup de plaisir à les voir progresser et à me déplacer sur les matchs avec elles. Ce sont de superbes filles qui ont envie de progresser. De plus, plusieurs parents ont été très présents tout au long de la saison, c’était vraiment chouette ! Je les en remercie d’ailleurs.

Quels sont pour toi les ingrédients pour construire une bonne équipe ?

Je dirais qu’il faut avant tout un collectif et pas une somme de joueuses. Ce n’est pas facile car les niveaux sont différents. Il faut également une bonne cohésion, c’est pourquoi j’essaie d’organiser des journées handball toutes ensemble.

Comment qualifierais-tu ta façon d’encadrer ?

Je suis plutôt zen, je ne me prends pas la tête. Je prépare mes séances en avance mais si les filles ont envie de travailler quelque chose en particulier je m’adapte. Je m’implique beaucoup, elles le méritent !

Te verrais-tu encadrer une autre catégorie d’âge ? (Oui ou non, expliquer pourquoi)

Oui pourquoi pas, même si je me suis rapidement attachée à ce petit groupe.

Un coach préféré ?

Au sein du club pas spécialement. Sinon j’aime beaucoup Laurent Bezeau (BBH), le travail qu’il fait avec ses filles est extraordinaire.

Un dicton ?

Je répète souvent aux filles que je préfère une belle défaite plutôt qu’une victoire bâclée. Je préfère qu’elles s’impliquent toutes à 200% et qu’elles jouent bien plutôt qu’une victoire où le match n’est pas plaisant à regarder.

D’autres passions dans la vie ?

J’aime beaucoup voyager, mais autrement je n’ai pas de passion particulière.